Sélectionner une page

Bourses : les étudiants inquiets

Promis par le président de la République à la rentrée, le 10ème mois de bourse ne sera sans doute pas attribué dans l’immédiat.

Bourses : les étudiants inquiets

A l’issue d’une rencontre avec les organisations étudiantes, Valérie Pécresse a posé de nouvelles conditions à l’attribution d’un mois d’aide supplémentaire aux étudiants boursiers : « Nous ne ferons pas le dixième mois de bourse s’il n’y a pas d’engagement fort des universités sur la mise en place du plan licence ».

Lors de cette réunion, la ministre de l’Enseignement supérieur a reconnu que 61 % des étudiants sont inscrits dans des formations sur 10 mois, et 60 à 70 % dans des formations de plus de neuf mois. Elle souhaite toutefois encore « travailler sur la généralisation de la scolarité à 10 mois ».

Ces arguments n’ont cependant pas convaincu les organisations étudiantes, qui contestent d’ailleurs les chiffres avancés par la ministre. L’Unef estime par exemple que 75% des étudiants ont « plus de neuf mois et demi » de formation dans l’année. En comptant la rédaction de mémoires ou les stages, « plus de 90% ont des astreintes pédagogiques sur 10 mois ».

Jean-Baptiste Prévost, le président du premier syndicat étudiant, craint donc que « le bras de fer ne fasse que commencer ». Quant à Claire Guichet, présidente de la Fage, la deuxième organisation, elle a « un peu l’impression que l’on cherche toutes les raisons pour repousser le 10e mois de bourse et le donner à le moins d’étudiants possibles ».

Nicolas Sarkozy avait promis, le 29 septembre, un mois supplémentaire de bourses pour compenser l’augmentation de la durée de l’année universitaire.

Sources : AFP, ActuaLitté.com, le Monde, e-orientations.com

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernier Reportage

Chargement...