Suisse : les risques de la course aux grandes écoles

La construction des grandes écoles, ou « universités de rang mondial », est très en vogue actuellement. Ainsi du Rolex Learning Center, ouvert le 22 février dernier, œuvre de l’agence japonaise d’architecture SANAA pour agrandir l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Coût : 110 millions de francs suisses (environ 77 millions d’euros). Cette tendance est internationale, et ne va pas sans susciter quelques inquiétudes. La Banque mondiale a récemment publié un rapport de quelque 140 pages qui s’efforce de faire le tour de la question. Aujourd’hui, il est notamment impensable de créer une telle université sans l’aide de l’Etat. Or, de la Suisse à la Chine, les programmes de redynamisation économique pour contrer la crise ont favorisé les constructions académiques et largement financé les projets d’extension des grandes universités. Mais ce développement artificiel de la recherche de pointe pourrait se faire au détriment des universités ordinaires. Les coûts d’entretien d’un campus capable de rivaliser du jour au lendemain avec les meilleures universités anglo-saxonnes sont en effet dissuasifs. De plus, ces grandes écoles sont conçues avant tout pour accueillir des étudiants de troisième cycle universitaire. Mais si les étudiants acquièrent peu de bases solides en premier cycle, les complexes de recherche sophistiqués seront sous-utilisés. Ces universités deviennent aussi la vitrine des performances du pays, et l’exigence de résultats rapides pourrait se faire au détriment de projets novateurs à long terme.


Sources : Le Temps – 5 mars, Banque Mondiale

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.