Salaires : les syndicats d’enseignants restent sur leur faim

Salaires : les syndicats d'enseignants restent sur leur faim
Les syndicats d'enseignants sont unanimement déçus par les mesures salariales annoncées par Luc Chatel.

157 euros nets par mois pour les professeurs des écoles et les professeurs certifiés, 259 euros pour les agrégés, 660 euros nets en moyenne par an pendant les sept premières années pour les enseignants déjà en fonction… Les mesures de revalorisation salariale annoncées par Luc Chatel ont unanimement déçu les syndicats, dont certains saluent toutefois l’effort consenti pour les néo-titulaires et les professeurs en début de carrière.

Au nom du SNUipp-FSU, Gilles Moindrot rappelle ainsi que le président de la République « avait promis une revalorisation des conditions de rémunération de l’ensemble des enseignants ». En conséquence, le secrétaire général du premier syndicat du primaire « espère que le dossier n’est pas bouclé, (…) que davantage d’enseignants seront concernés ».

Thierry Cadart regrette pour sa part « qu’il n’y ait pas eu de vraie négociation » et dresse un constat sans ambiguïté : « C’est sans surprise, c’est l’hypothèse basse ». Déplorant que les mesures « laissent de côté une grande partie des enseignants », le secrétaire général du Sgen-CFDT juge par ailleurs que la revalorisation accordée aux jeunes professeurs « n’est pas à la hauteur d’une année d’études supplémentaire ».

Le président du Snalc-CSEN, Bernard Kuntz, reconnaît quant à lui « un petit effort pour les débutants ». Il considère toutefois, lui aussi, que le compte n’y est pas : « Mais pour le reste, on se moque de nous ».

Une réunion avec les syndicats est prévue mardi, au ministère, sur le thème des revalorisations.

Sources : AFP, France-Info, RTL, les Echos

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.