C’est une page oubliée de l’histoire