Angleterre : dénoncer les universités les plus décriées par leurs étudiants ?

Les étudiants des universités publiques d’Angleterre et du Pays de Galles ont depuis cinq ans un libre accès à un médiateur indépendant, qui centralise et traite leurs plaintes concernant les discriminations, bizutages, harcèlements… mais aussi l’état de salubrité des locaux, la qualité de la supervision des recherches, ou encore la qualité de l’enseignement en général ! Quand toute une classe se mobilise pour protester contre les méthodes d’un enseignant, elle peut espérer gain de cause. Souvent, les solutions proposées prennent la forme de dédommagements financiers : 670 000 livres ont ainsi été distribuées en cinq ans. Le service est anonyme, mais publie chaque année des statistiques générales sur les dépôts de plaintes. L’année dernière, le nombre de cas a augmenté de 23%, pour atteindre 900 requêtes – un nombre encore faible comparé aux quelque deux millions d’étudiants concernés, mais la hausse annuelle est régulière. C’est pourquoi le dernier médiateur, en charge du système depuis 2008, envisage de publier le nom des universités les plus critiquées. Ses motivations sont multiples : un souci de transparence accru, mais aussi le rappel à l’ordre de certains établissements. Les plaintes et jugements pourraient par exemple être cités dans les médias. Cette mesure, encouragée par 79% des étudiants et des personnels d’université, devrait naturellement conduire les universités à réviser leurs performances à la hausse.
Source : The Independent – 11 février 2010

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.