Les inspecteurs de l’académie de Paris épinglés

Les inspecteurs de l'académie de Paris épinglés
Dans son rapport annuel, la Cour des comptes se prononce pour la suppression du corps des inspecteurs de l'académie de Paris.

Dans le rapport annuel qu’elle a rendu public hier, la Cour des comptes dénonce l’inactivité des inspecteurs de l’académie de Paris. Selon le rapport, leurs conditions de nomination et d’emploi les ont progressivement déconnectés de toutes fonctions d’inspection.

Mis en place par Napoléon Bonaparte, ces fonctionnaires étaient initialement chargés de l’inspection des enseignants et des établissements scolaires du second degré. Mais, selon la Cour, leur nomination sur décret du chef de l’État, sans condition juridique ni exigence de diplôme ou d’expérience dans le domaine éducatif, a donné lieu à « un dévoiement pour permettre des nominations de collaborateurs d’autorités politiques ».

Depuis 1990, leur effectif a plus que triplé pour atteindre 22 personnes, payées 4500 € net par mois, dont une seule effectuait en juin 2009 une véritable mission d’inspection. Entre temps, en effet, cette responsabilité a été confiée aux IA-IPR, les inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques régionaux.

Les 21 autres, le plus souvent des conseillers du président de la République, du Premier ministre ou des ministres, voire des élus locaux, ont déploré l’absence d’ordre de mission, ou se sont contentés de la rédaction de deux rapports en huit ans, ou encore de la participation à quelques notes de synthèses.

La situation doit être réglée prochainement, puisqu’un décret prévoit l’intégration par concours de ces inspecteurs au corps des IA-IPR. Mais la Cour des comptes rappelle que ce concours « ne doit pas être une simple formalité ».

Sources : Le Monde, les Echos, le Figaro, Paris-Normandie

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.