Enseignement public : à mi-chemin du privé

Seuls 10 % des élèves américains étudient dans le privé. Mais le système scolaire public, fortement décentralisé, est aussi très inégalitaire. Chaque Etat américain établit un socle de connaissances minimum. Au sein de l’Etat, les « school boards » (comités d’éducation) locaux décident des lignes budgétaires et du recrutement dans les dizaines de « school counties » (circonscriptions de la carte scolaire). Chaque établissement scolaire établit ensuite librement son programme. La cote des écoles et lycées est donc très variable. Et si l’éducation primaire et secondaire est gratuite, les subventions fédérales sont insuffisantes pour s’offrir chaque année des manuels récents ou organiser un gala de promotion. C’est pourquoi même les établissements publics ont officiellement recours au mécénat. Notamment celui des compagnies productrices de sodas et de « snacks », qui se sont longtemps livrées des guerres de surenchère pour des contrats de distribution exclusifs. Quant aux universités publiques, elles sont libres de fixer leurs frais de scolarité : en 2009-10, il fallait compter en moyenne 7 020 dollars pour une année de « Bachelor’s » (équivalent licence)

Sources : U.S. Department of Education, CollegeBoard, The Washington Post

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.