Boursiers : les grandes écoles acceptent l’objectif

Les grandes écoles ont finalement accepté l'objectif que leur fixe le gouvernement : accueillir 30% de boursiers d'ici trois ans.

Les grandes écoles se sont finalement ralliées à l’objectif que leur a fixé le gouvernement : accueillir 30% d’élèves boursiers d’ici trois ans. C’est ce qu’a annoncé Valérie Pécresse hier, lundi, à l’issue d’une rencontre avec les présidents de la Conférence des grandes écoles (CGE) et de celle des écoles d’ingénieurs (CDEFI).

La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a toutefois précisé que ce chiffre de 30% ne constitue pas un quota contraignant, mais « un objectif volontariste à atteindre école par école ». Pour y parvenir, une dizaine de domaines d’actions ont été identifiés : ouverture de cent nouvelles classes préparatoires d’ici 2011, participation généralisée au dispositif des Cordées de la réussite, partenariat avec des lycées des quartiers prioritaires…

Les concours d’entrée resteront identiques pour tous les candidats mais ils seront gratuits pour les élèves boursiers. Les grandes écoles se sont par ailleurs engagées à examiner les épreuves socialement discriminantes et à y apporter les modifications nécessaires.

Neuf personnalités de l’enseignement supérieur ont toutefois estimé, dans une tribune publiée par le Monde daté de ce mardi, que cette évolution ne représente, au mieux, qu’une « goutte d’eau dans la mer ». Pour le philosophe Marcel Gauchet, le juriste Guy Carcassonne, le sociologue François Dubet ou le mathématicien Jean-Pierre Demailly, une véritable ouverture passe d’abord par la refondation de l’université.

Sources : AFP, France-Soir, ActuaLitté.com, le Monde, France2.fr, nouvelObs.com, Liberation, les Echos, rue89, Europe 1, le Figaro, Métro, l’Express.fr, 20minutes.fr

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.