Rencontre avec François Sarano, océanographe et plongeur hors norme dans Océans

Plongeur extraordinaire nageant aux côtés du Grand Blanc dans le film Océans de Jacques Perrin*, François Sarano est aussi un grand océanographe -il a travaillé entre autres 13 ans auprès du commandant Cousteau. Il a participé à l’écriture du scénario d’Océans et à l’élaboration des documents pédagogiques** l’accompagnant. Entretien.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Docteur en océanologie, plongeur professionnel. 13 ans aux côtés du Commandant J.Y. Cousteau, comme plongeur, conseiller scientifique, chef de Mission sur la Calypso. Président fondateur de l’association de protection de l’environnement marin Longitude 181 Nature. Plongeur, conseiller scientifique et co-scénariste du film Océans réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud.

Comment s’est passée votre rencontre avec Jacques Perrin ? Pouvez-vous nous en dire plus sur votre rôle et votre présence dans le film ?

Mon ami, Laurent Debas, conseiller scientifique, m’a présenté à Jacques Perrin il y a 7 ans alors que le projet Océans démarrait. Jacques Perrin et Jacques Cluzaud m’ont proposé de rester dans l’équipe en tant que co-auteur du guide scénaristique, conseiller scientifique et plongeur.

Ce film est-il important au niveau pédagogique ?

Le film Océans se révèle essentiel car il parle le langage universel des images et de l’émotion. Mieux qu’une « leçon de chose » qui apporte de l’information, il immerge le spectateur qui devient poisson parmi les poissons, dauphin parmi les dauphins. En n’imposant pas un commentaire, il laisse chacun recevoir avec sa sensibilité ce monde méconnu et se l’approprier. Il renforce ainsi la curiosité du spectateur et réveille son envie d’en savoir plus sur l’univers marins. 

Que proposez-vous aux enseignants ?

D’abord une source de questionnements sur l’océan et sur la relation que nous, les hommes, nouons avec lui et ce qu’elle pourrait être… Nous offrons à travers le film, les livres et le site, des supports de réflexion et bien sûr des informations sur la vie marine et les espèces que nous avons rencontrées.

Vous-même, quel message souhaiteriez-vous faire passer grâce au film ?

L’océan est le dernier endroit où l’homme peut encore rencontrer les animaux sauvages sans qu’ils s’en effraient, où il peut côtoyer les grands prédateurs … Sur les continents, nous avons déjà renoncé aux parfums de la vie sauvage. En mer, il est encore temps ! Or, les seuls arguments scientifiques ne suffisent pas à convaincre chacun, et à endiguer le désastre accompli au profit de quelques-uns et aux dépens de l’intérêt général à long terme… En témoigne l’échec des conférences de Rio en 1992 et de Johannesburg en 2000 ; en témoigne, la disparition du dauphin du Yang Tsé Kiang en 2007 ; en témoigne, le massacre des requins pour leurs ailerons. Il est l’heure de mobiliser tout le monde ! En allant filmer dans les ultimes sanctuaires, Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dévoilent un océan oublié, d’une richesse et d’une vitalité inouïe. Ils nous immergent au cœur d’une chorégraphie bouleversante que seules les créatures marines indomptées peuvent encore offrir. Ils montrent tout ce que nous pourrons retrouver si nous avons la volonté de laisser à la vie marine des espaces de liberté ! Par l’émotion, Océans fait naître l’envie irrépressible de nouer une nouvelle relation avec notre océan, dernier grand territoire sauvage de la planète.


*entretien avec Jacques Perrin
**pour voir les documents pédagogiques

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.