La situation est pour le moins cocasse. Un homme résidant dans le Maryland, s’est présenté récemment dans une bibliothèque scolaire de Scottdale pour retourner le roman « The birth of Rome » (La naissance de Rome) : un livre retiré en 1936 par son emprunteur, oublié par ce dernier et restitué 73 ans plus tard. L’homme concerné explique (actualitte.com – 05/01/10) « que son goût pour l’histoire lui est venu de ce livre » : un livre, pour le coup, ô combien passionnant !