Matériau de l’enfance, l’argile ne se réduit pas à la pâte à modeler, loin de là. Elle parcourt l’histoire de l’humanité : des premières statuettes du paléolithique aux lubrifiants pour les moteurs d’avion, en passant par le papier, les différents matériaux de construction ou les pare-chocs de voitures…

Et aujourd’hui, l’argile a toute sa place dans le cadre de l’éco-habitat et des éco-technologies.

L’exposition, en retraçant l’histoire de son utilisation, montre aussi combien l’argile peut pleinement être considérée, dans un contexte de développement durable, comme un élément du futur.