Les ministères de la Culture, de l’Éducation et la Réunion des musées nationaux viennent de signer, au Grand Palais, une convention visant à inciter les élèves à franchir les portes des musées. Le texte prévoit aussi de fournir des ressources pédagogiques aux enseignants.

Concrètement, l’accueil des scolaires par les conférenciers de la RMN dans les musées nationaux sera renforcé. Des livres, des vidéos et divers outils pédagogiques seront mis à la disposition des établissements scolaires, en particulier sur Internet.

Objectifs affichés : multiplier les occasions de contact avec les œuvres, aider les élèves à se construire une culture personnelle à valeur universelle, les inciter à franchir spontanément les portes d’un musée ou d’une galerie, leur fournir des éléments d’information sur les métiers liés aux domaines des arts et de la culture.

Pour Luc Chatel, cette convention doit en effet permettre à l’école de compenser les inégalités et favoriser l’accès de tous les enfants à la culture. Aux yeux du ministre de l’Éducation, « l’enfant qui n’a jamais eu la chance de pousser la porte d’un musée avec ses parents, aura toute sa vie, quelque part, à rattraper cette connaissance ».

Désormais enseignée au collège jusqu’à la troisième, l’histoire des arts sera évaluée pour la première fois cette année de manière facultative au brevet. Cette discipline deviendra obligatoire l’an prochain. Au lycée, la réforme prévoit d’étendre progressivement son enseignement de la seconde à la terminale.

Sources : AFP, Radio Chine Internationale, ActuaLitté.com, artclair.com