Polémique autour des remplacements dans l’académie de Créteil

Pour remplacer les professeurs absents, le recteur de l'académie de Créteil suggère aux chefs d'établissements de recruter parmi leur proches.

Jean-Michel Blanquer a publié hier une circulaire intitulée « Amélioration des pratiques liées au remplacement ». Le texte a été adressé aux chefs d’établissement, inspecteurs d’académie et directeurs des services départementaux de l’Education nationale.

Le recteur de l’académie de Créteil y demande aux destinataires, pour remplacer les enseignants absents, de solliciter « dans [leur] entourage personnel ou parmi [leur] population de vie scolaire, des étudiants ou des personnes titulaires au minimum d’une licence ou ayant des compétences avérées qui pourraient venir valablement alimenter le vivier de contractuels ou de vacataires ».

En cas d’urgence, la personne choisie pourrait être installée immédiatement, « la validation par les inspecteurs venant ultérieurement ». Pour pallier les absences « de moyenne ou longue durée », Jean-Michel Blanquer souhaite également permettre « une prise en charge éducative des élèves par des assistants d’éducation ». Ces propositions ont fait bondir les syndicats, pour qui cette initiative relève du « bricolage ».

Plus généralement, plusieurs organisations syndicales et de parents d’élèves ont dénoncé dans un appel unitaire les « conditions inacceptables » dans lesquelles se déroulent, selon elles, les remplacements dans les établissements scolaires de l’académie de Créteil. Les organisations signataires, dont la CGT-Educ’action, Sud-Education, SE-Unsa et la FCPE, déplorent « le manque de personnels formés et titulaires » et le recours récurrent à des « précaires » dans les établissements de l’académie.

Sources : AFP, Europe 1, nouvelObs.com, AP, le Figaro, les Echos

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.