La campagne de vaccination contre la grippe A des 12 millions d’élèves scolarisés de la maternelle au lycée débutera le 25 novembre prochain. Dans les jours qui viennent, les familles recevront de leur caisse d’assurance maladie un bon de vaccination par enfant, accompagné d’un questionnaire leur demandant s’ils veulent que leur enfant soit vacciné.

Ceux qui le souhaitent devront ensuite remplir un second questionnaire, pour éviter d’éventuels problèmes d’incompatibilité médicale avec le vaccin. La suite dépendra de l’âge des enfants. Les 6,6 millions d’élèves des écoles maternelles et élémentaires pourront se rendre dans des centres de vaccination, accompagnés de leurs parents. La vaccination des collégiens et lycéens sera organisée dans les établissements scolaires.

Le ministre n’a, en revanche, donné aucune information sur la vaccination des 850.000 enseignants. La campagne de vaccination pour le grand public démarre ce jeudi, 12 novembre. La première vague concernera environ 6 millions de personnes : femmes enceintes, public fragile et entourage des nourrissons de moins de 6 mois.

La circulation du virus s’intensifie depuis trois semaines, et l’Institut de veille sanitaire a annoncé huit nouveaux décès attribués à la grippe H1N1 depuis le 3 novembre. Pourtant, selon un sondage paru dans Marianne, seul un Français sur cinq (21 %) se déclare prêt à se faire vacciner contre la grippe H1N1.

Sources : AFP, AEF, le Monde, l’Express.fr, nouvelObs.com, AP, leJDD.fr, France2.fr, Europe1, 20minutes.fr, France Info, Marianne