D’où est venue l’idée de cette journée de formation dédiée aux enseignants ?

Jean Cassanet : La SMF a pour vocation de vulgariser dans le domaine scientifique tout ce qui touche à la météorologie et la climatologie auprès d’un public le plus large. Nous organisons chaque automne le Forum de la Météo qui propose aux professionnels, mais aussi au grand public et aux scolaires un programme d’expositions, d’animations interactives, de films et de rencontres-débats. Il nous a semblé utile, pour aller dans le sens de la vulgarisation vers le plus grand nombre, de toucher également les enseignants qui sont des vecteurs de diffusion importants et de leur permettre d’avoir une mise à jour de leurs connaissances sur les grandes questions liées à la météo et au climat.

Quel est le programme de la journée et que vont y trouver les enseignants ?

Germaine Rochas : Des réponses aux questions sur notre environnement et son évolution que chacun se pose aujourd’hui, professeurs ou élèves. La matinée est consacrée à l’atmosphère vue dans son ensemble, avec une présentation de ses grands équilibres et de la naissance de ses déséquilibres après l’analyse d’une tempête, celle que nous avons vécue le 24 janvier 2009 sur le sud de la France. Après une visite de l’exposition grand public à la mi-journée, nous aborderons la question de la connaissance et de la prévision de la qualité de l’air avant de faire le point sur ce que l’on sait… et sur ce que l’on ne sait pas sur le changement climatique.

Quel est la place de la météorologie et de la climatologie dans les programmes d’enseignement ?

J.C. : Il y a eu une démarche du Ministère pour introduire cette discipline au collège ces dernières années, et cela sous forme de travaux de convergence en relation avec les sciences physiques, les SVT, etc. C’est un terrain qui commence à prendre des dimensions sociétales et intéresse de plus en plus d’élèves et d’enseignants.

Quels sont les outils web proposés aux élèves et enseignants sur ce thème ?

G.R. : Pour les enseignants du primaire et du secondaire, un site internet de ressources pédagogiques sera consultable dès 2010 sur meteo.fr et reprendra le contenu du site Météorologie et Enseignement d’Educnet. Il est construit en collaboration avec l’Éducation nationale et le Centre national de documentation pédagogique et proposera des animations que les enseignants pourront télécharger et utiliser en classe. Il y a aussi le site internet de Sciences à l’école qui relaie en temps réel les informations des stations d’observation météorologique professionnelles installées dans des établissements d’enseignement secondaire. Lui aussi vise à promouvoir la formation scientifique des jeunes « à » et « par » la météo.

*professeurs des écoles, professeurs de SVT, de Physique-Chimie et d’Histoire-Géographie