Stress au travail : et si on parlait des enseignants ?

Le Réseau des Enseignants du Primaire en Résistance demande à Luc Chatel de prendre des mesures d'urgence.

Dans un communiqué publié hier, le Réseau des Enseignants du Primaire en Résistance réagit à l’annonce de Xavier Darcos, Ministre du Travail, de mise en place d’un plan contre le stress au travail.

Ce plan s’adresse aux entreprises de plus de 1000 salariés, et ne prend donc pas en compte les enseignants.

Pourtant, comme le souligne le Réseau, s’appuyant sur les chiffres de l’INSERM, c’est chez les enseignants que l’on trouve les plus forts taux de suicide : 39 cas de suicides par an pour 100 000 enseignants, contre 17,1 pour 100 000 personnes en moyenne en France.

Il semblerait urgent de se pencher de près sur le malaise de cette profession et de prendre des mesures d’envergure pour lutter contre la détresse morale qui malheureusement l’accompagne bien souvent.

C’est ce que vient de demander le Réseau des Enseignants du Primaire en Résistance à Luc Chatel.

Partagez l'article

5 commentaires sur "Stress au travail : et si on parlait des enseignants ?"

  1. macaron  13 octobre 2009 à 17 h 39 min

    il serait temps en effet de faire quelque choseSignaler un abus

  2. Cro-magnonne  20 octobre 2009 à 21 h 56 min

    Comme d’habitude, l’Education Nationale est l’oubliée de ce plan contre le stress au travail. Ces oublis répétés confinent au mépris! Pourtant, le (nouveau) ministre du travail aurait pu expérimenter durant l’année 2008-2009 son plan dans son (ancien) minitère…
    Première proposition qui permettrait en plus à notre administration de se mettre en conformité avec la loi : une médecine du travail digne de ce nom!Signaler un abus

  3. alexia  22 octobre 2009 à 9 h 40 min

    pourquoi on ne prend pas en compte le stress des enseignants, pourtant de plus en plus énorme, c’est ce que je n’arrive pas à comprendre !Signaler un abus

  4. sansouci  23 octobre 2009 à 21 h 48 min

    Il serait temps de supprimer l’école obligatoire mais ouvrir l’école aux enfants dont les parents estiment que l’école est utile et agréable.
    Le stress des enseignants disparaitraît !Signaler un abus

  5. La Chipie  21 novembre 2009 à 6 h 47 min

    Hier, sur France Info, j’ai appris que les suicides policiers étaient bien supérieurs en nombre aux suicides à France Télécom. En haut lieu, on a attribué, du bout des lèvres, cet événement médiatique au fait que les policiers, eux, ont des armes de service. Normal. Je vais donc chercher s’il n’y aurait pas 5 mètres de corde dans ma classe, pour faire remonter les pourcentages à l’Education Nationale, hihihi !Signaler un abus

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.