Lycées : une réforme a minima

L'Elysée a présenté aujourd'hui une série de « grandes orientations » pour un lycée « plus juste et plus efficace ».

La réforme des lycées présentée ce mardi par Nicolas Sarkozy s’avère finalement plus modeste que le projet initié l’an dernier par Xavier Darcos, qui avait provoqué une levée de boucliers chez les enseignants et les organisations lycéennes. Il ne s’agit plus, pour l’Elysée, de mener « une réforme systémique », mais de définir une série de « grandes orientations », qui feront encore l’objet de concertations d’ici fin 2009 entre Luc Chatel et les syndicats de l’Éducation.

Parmi elles, la mise en place en classe de seconde de deux heures hebdomadaires de cours de soutien individuel, à l’image de ce qui existe déjà dans les écoles et collèges. Pour rendre la filière littéraire plus attractive, le chef de l’État souhaite en outre transformer la série L en filière internationale, avec une place prééminente accordée aux langues et civilisations étrangères et des options comme le droit.

L’orientation va également devenir plus progressive, grâce à une classe de première plus générale et une terminale plus spécialisée. Les lycéens pourront aussi passer d’une filière à l’autre en cours d’année grâce à des stages de remise à niveau organisés, par exemple, pendant les vacances scolaires. Un lien systématique sera créé entre les lycées, l’enseignement supérieur et le milieu professionnel.



La mise en œuvre de ces mesures se fera à « taux d’encadrement constant ». Selon les chiffres du ministère de l’Éducation nationale, cette réforme concerne 1.446.866 lycéens, répartis dans 2.630 lycées d’enseignement général et technologique.

Sources : AFP, AEF, AP, le Monde, l’Express.fr, nouvelObs.com, leJDD.fr, les Dernières nouvelles d’Alsace, le Figaro, la Tribune.fr, ActuaLitté.com, le Télégramme, 20minutes.fr, France Info, lePoint.fr, Europe 1, TF1, les Echos

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.