Découvrir un nouveau matériau, c’est pédagogique

Depuis le 6 octobre, La Cité des sciences présente « Ma Terre Première » une nouvelle exposition qui réhabilite la construction en terre crue. Il s’agit aussi de montrer aux plus jeunes les opportunités d’emploi qu’offre ce matériau dans le cadre d’une politique de développement durable.

Technique d’une ère révolue pour certains, la construction en terre crue incarne pour d’autres l’espoir d’un futur plus vert. Un parti pris défendu par la Cité des sciences et de l’industrie à travers son exposition Ma Terre première, pour construire demain*. Du 6 octobre 2009 au 27 juin 2010, cette « expo-manip », réalisée en partenariat avec le laboratoire CRAterre de l’Ensag (Ecole nationale supérieure d’architecture de Grenoble), vise à faire découvrir au grand public ce matériau de construction délaissé, et à mettre en avant ses atouts écologiques. Pour Sophie Bougé, le chef du projet, l’enjeu de l’exposition est de « montrer que le choix d’un matériau est aussi un geste de respect de la planète ». Et dans le cas particulier de la terre crue, que « c’est une alternative au béton pour la construction de maisons. »


Une exposition didactique

Dans un espace de 600m2, cette matière première se dévoilera aux visiteurs sous quatre facettes : physique, géologique, écologique et artistique. Accessible aux élèves dès la classe de 5ème, l’exposition possède les atouts pédagogiques nécessaires pour leur plaire. « Il y a peu de textes à lire, ce sont surtout des choses à observer, à manipuler, ou encore des photos à regarder », commente Sophie Bougé. Le cœur de l’exposition est centré sur la physique du grain, qui permet de rendre compte des propriétés de la terre crue mais également de celles du béton. Pourquoi les grains mouillés tiennent-ils ensemble ? Quels problèmes posent les mélanges de grains ? Pourquoi une arche construite à base de grain ne s’effondre pas ? Autant de questions auxquelles l’exposition répond à grand renfort d’expériences du type Main à la pâte. Au-delà, les concepteurs de l’exposition ont voulu renverser l’image désuète du sujet. « Nous avons tenu à présenter de manière moderne et pédagogique ce sujet traditionnel », explique Sophie Bougé. De cette volonté est né le « sensitive wall », un mur multimédia montrant des photos de constructions en terre crue de tous les continents, et que l’on peut feuilleter à distance grâce à un procédé de capture de mouvements. Un procédé ludique, adapté aux générations imprégnées par le numérique.

Des professions sortant des sentiers battus

Promouvoir la terre crue n’est cependant pas suffisant pour en répandre l’usage. Nécessitant beaucoup de main d’œuvre, la construction en terre crue n’a d’avenir que si des professionnels sont initiés à son emploi. « Il était important pour nous d’évoquer la question de la formation », insiste Sophie Bougé. C’est pourquoi, le 16 février, la Cité des métiers organisera une projection suivie d’un débat sur les métiers de la construction, et en particulier de la terre crue, à destination des élèves de 3ème. Illustration d’une nouvelle orientation de la Cité des sciences, cette exposition pose donc les premiers jalons d’une politique tournée vers le développement durable.

                                                    Florence Martinache


*Animations en lien avec l’exposition, réservées aux scolaires en semaine
Quatre institutions régionales accueilleront l’exposition jusqu’en 2013 :
– le Vaisseau à Strasbourg (septembre 2010 – septembre 2011)
– le Forum départemental des sciences de Villeneuve d’Ascq (septembre 2011 – mars 2012)
-Le site du Pont du Gard (mars 2012 – septembre 2012)
– le musée des Confluences à Lyon (septembre 2012 – mars 2013)

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.