Des sous pour les élèves assidus !

C'est aujourd'hui qu'est lancé le dispositif-test de cagnotte pour récompenser les élèves les plus assidus dans des lycées professionnels de l'académie de Créteil. Les réactions sont vives...

« Je suis viscéralement horrifié par cette initiative » déclare Philippe Meirieu dans Le Monde ce week-end. Pour lui, arriver à ce type d’extrémité est le signe de l’échec total d’une pédagogie qui n’a pas su prendre en compte ni gérer la motivation de l’élève. Il qualifie cette initiative de « forme de panique », conséquence directe de l' »obstination des adversaires de la pédagogie », qui ne savent plus comment gérer les élèves…

Jean-Paul Brighelli, toujours dans Le Monde ce week-end, va encore plus loin. Il juge que « c’est un peu comme si on félicitait des élèves de venir en classe, d’écouter et de ne pas violer la prof sur le bureau ».

Et vous, amis lecteurs, êtes-vous favorables au fait de payer les élèves qui viennent en classe avec assiduité et se comportent bien ?

Partagez l'article

1 commentaire sur "Des sous pour les élèves assidus !"

  1. mba  26 octobre 2009 à 13 h 06 min

    ce pispositif-test dénommé cagnotte est tout simplement une aberration.Personne en tout cas,imbue de valeurs pédagogiques ou préoccupée par l’éducation qui du reste se différencie de l’instruction, ne saurait cautionner un tel projet dont le prétexte reste dénudé de tout sens.l’argent qu’on le veuille ou non a toujours été une source de perversion sociale;vouloir en faire un outil de captation de l’élève et de liaison à l’école est tout d’abord ,comme on l’a déjà souligné,un échec de la pédagogie,mais également jette les bases d’une tendance fururiste vers la prévalence d’une corruption généralisée qu’expliquerait tout simplement l’accoutumance.
    Cette situation pose en tout cas la problèmatique générale de l’éducaton des enfants: est-ce que l’école éduque?est-elle secondée par les parents?cette double interrogation nous renvoie à la relation école-milieu qui davantage doit être privilègiée si nous voulons faire réussir les enfants dont leur avenir dépend en partie des adultes.C’est en effet inadmissible que la présence à l’école puisse être sujette à une quelconque de motivation financière au moment où l’on parle de scolarisation universelle gage de tout développement.
    Ce projet trouverait peut être sa justification dans un pays pauvre où l’on peut estimer que le niveau d’appréhension de la dimension mondiale de l’éducation ne soit pas satisfaisant,mais dans un pays dit développé c’est tout simplement bizarre.
    Il convient par conséquent d’en appeler au sens de la responsabilité des parents qui doivent être des acteurs clés du système éducatif et au devoir d’éducation des enfants par ceux-ci, d’abord à la maison pour qu’une fois à l’école de bonnes habitudes puissent être perpétuées.Cela revient en effet à donner beaucoup plus de sens aux valeurs anciennes d’éducation qui peuvent être ajustées au temps.Il s’agira de développer chez les enfants le sens de l’honneur,de la justice,de l’équité et de la participation responsable à la vie de la cité,cette cité qui d’ailleurs ,se détruit de jour en jour.Signaler un abus

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.