Samedi dernier, malgré le beau temps, Sophia Aram faisait salle comble pour sa comédie Du plomb dans la tête. 300 correspondants CASDEN étaient présents entre autres pour venir l’applaudir. Il faut dire que tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à l’éducation ne peuvent être insensibles à ce one-woman-show, qui passe en revue tous les travers de l’école d’aujourd’hui.

Certes de façon un peu outrée, puisque le point de départ est le suicide à l’école d’une maîtresse de maternelle…Avec une époustouflante faculté de métamorphose, Sophia incarne une multitude de personnages réagissant au drame, lors de la réunion