Enseignants : pour faire face à la menace de la grippe A

Même s'il ne faut pas l'exagérer, la rentrée scolaire s'effectue sous la menace de la grippe A(H1N1). Quels en sont les symptômes et les effets potentiels ? Comment s'en prémunir ? Conseils pratiques...

Les symptômes

Les symptômes de la grippe A(H1N1) sont les mêmes que ceux d’une grippe classique : fièvre supérieure à 38°, courbatures, grande fatigue, accompagnées de toux et/ou de difficultés respiratoires. Elle se transmet : 
– par l’intermédiaire de la toux, de l’éternuement ou des postillons, 
– par contact rapproché avec une personne malade,
– par contact avec des objets contaminés par une personne malade.

Le virus persiste au moins une huitaine de jours dans les secrétions éjectées par l’organisme.

Très contagieuse, la grippe A(H1N1) n’est en revanche pas considérée comme particulièrement virulente. En l’absence d’aggravation de pathologies sévères préexistantes, les malades guérissent le plus souvent en moins d’une semaine, spontanément ou sous traitement antiviral.

Les précautions à prendre

Quelques gestes simples, résultant de règles d’hygiène élémentaire, limitent les risques de transmission : 
– éviter tout contact avec une personne malade, 
– se laver les mains plusieurs fois par jour, avec du savon ou une solution hydroalcoolique. Le lavage doit durer une trentaine de secondes minimum et doit également s’attarder entre les doigts.
– se couvrir la bouche ou le nez avec la manche ou un mouchoir jetable en cas d’éternuement ou de toux. À ce sujet, le port de masque n’est utile que pour les professionnels de santé et les personnes malades, qui protègent ainsi leur entourage. Ces masques doivent être changés toutes les quatre heures.
– Jeter immédiatement le mouchoir usagé à la poubelle et se laver les mains à nouveau.

Ces précautions, baptisées «gestes barrières », ont été résumées dans une note de service adressée à l’ensemble des personnels de l’Éducation nationale, qui doivent en particulier les présenter aux élèves.

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) propose des outils librement téléchargeables et utilisables, tels qu’affiches et clips vidéo.

Un plan antigrippe

Mis en place par le gouvernement, le plan de prévention et de lutte Pandémie grippale comprend plusieurs axes. Outre la sensibilisation des élèves et des personnels, il prévoit une campagne de vaccination à partir de cet automne, ainsi que des dispositions à appliquer en cas d’apparition de symptômes grippaux en classe.

Le directeur de l’établissement doit alors alerter les autorités sanitaires, placer le ou les élèves dans un lieu isolé des activités collectives et prévenir leurs parents. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, les préfets peuvent décider, en liaison avec les collectivités locales et les représentants de l’Éducation nationale, de fermer les établissements scolaires. Et c’est le chef d’établissement qui en informera les parents. Les fermetures et réouvertures seront recensées sur les sites Internet des rectorats.

Pour garantir la continuité pédagogique, plus de 500 heures d’émissions télévisées et radiophoniques sont d’ores et déjà prêtes à être diffusées sur France 5 et France Culture. Des enseignants référents assureront des permanences dans les collèges et lycées pour le suivi et l’aide aux devoirs. Les élèves pourront également travailler sur Internet grâce à «L’académie en ligne», mise en place par le ministère.

Informations et sites de références sont indiqués sur le site du ministère de l’Éducation.

                              Patrick Lallemant

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.