Circulaire de rentrée : grandes orientations 2009

Les orientations de la rentrée 2009 ont été précisées dans une note1, envoyée fin mai aux recteurs et inspecteurs d'académie, ainsi qu'aux directeurs départementaux de l'Éducation nationale et aux chefs d'établissement.

Programmes révisés, mise en œuvre de l’aide personnalisée et du SMA, évaluations en CE1 et CM2, 2008 avait vu l’entrée en vigueur de nombreuses nouveautés dans le primaire. Celle qui va débuter doit permettre l’extension des mesures d’accompagnement individualisé. Elle sera également marquée par la réforme de la voie professionnelle.

Répondre aux enjeux de société

Parmi ses missions prioritaires, l’Éducation nationale entend assurer la réussite scolaire des élèves socialement défavorisés. L’assouplissement de la carte scolaire dans le secondaire et la poursuite des initiatives engagées dans le cadre du plan « Espoir banlieues » doivent y concourir. Dans le même esprit, l’accès aux technologies numériques sera facilité, l’enseignement des langues vivantes et l’encouragement à la mobilité seront renforcés.

Par ailleurs, la politique d’évaluation des connaissances et des compétences sera intensifiée. Ainsi, à compter de la session 2010, le diplôme national du brevet comportera deux séries (enseignement général et professionnel) et permettra d’attester, comme l’exige la loi, la maîtrise des sept compétences du socle commun. Il comprendra une épreuve d’histoire des arts. Enfin, la mise en place d’un baccalauréat en trois ans et des lycées des métiers, le renforcement de l’offre des CAP ainsi que l’introduction d’un accompagnement personnalisé doivent rendre à la filière professionnelle ses lettres de noblesse.

Par ailleurs, la généralisation de l’éducation au développement durable sera poursuivie et intégrée aux programmes d’enseignement.

Mieux accompagner

Un effort particulier sera consenti en direction des élèves en difficulté. L’aide personnalisée en primaire et les stages de remise à niveau pendant les vacances sont notamment confirmés. L’accompagnement éducatif sera également pérennisé. Il s’exercera dans quatre domaines : l’aide aux devoirs et aux leçons, la pratique sportive, la pratique artistique et culturelle ainsi que, pour les collégiens, la pratique orale de l’anglais.

Tout en poursuivant l’apprentissage du socle commun de compétences, les élèves en très grande difficulté se verront proposer, dès la classe de 5ème, des activités technologiques devant leur permettre d’accéder en troisième à une formation diplômante. Le dispositif de réussite scolaire sera reconduit dans 200 lycées professionnels, généraux et technologiques accueillant des élèves qui rencontrent des difficultés scolaires et sociales particulières.

Enfin, des actions seront également menées pour lutter contre l’absentéisme et le décrochage scolaire. A cet effet, cinq mille médiateurs de réussite scolaire seront recrutés par les établissements sous statut de contrat aidé.

Des élèves bien dans leur vie

Afin que chaque élève puisse tracer le parcours correspondant le mieux à ses compétences et à ses envies, de nombreux dispositifs d’aide à l’orientation seront mis à la disposition des familles. L’Onisep offrira ainsi un service d’aide par téléphone (0810 012 025 begin_of_the_skype_highlighting              0810 012 025      end_of_the_skype_highlighting), ainsi qu’un site Internet (www.monorientationenligne.fr). La pratique des entretiens personnalisés sera généralisée en 3ème, 1ère et terminale, de même que le parcours de découverte des métiers et des formations mis en place l’an dernier. Une banque de stages et des dispositifs de pré-apprentissage doivent également voir le jour.

Enfin, la lutte contre toutes les formes de violence et de discrimination sera renforcée. L’école devra aussi aider les élèves à prendre en charge leur santé, qu’il s’agisse de la prévention des conduites addictives, de l’éducation à la sexualité ou à la nutrition, ou d’une incitation à une pratique sportive régulière. La sensibilisation aux bonnes postures et la formation aux premiers secours complèteront ce volet sanitaire de l’éducation. Des actions de soutien permettront d’associer les parents d’élèves à la réussite de leurs enfants.

Patrick Lallemant

(1) La circulaire peut être consultée sur Eduscol.

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.