Orientation : aider les lycéens à entrer à l’université

Bernard Saint-Girons a remis son rapport sur l’orientation active

Le délégué interministériel à l’orientation, Bernard Saint-Girons, a remis mercredi 29 juillet au ministre de l’Éducation nationale et à celui de l’Enseignement supérieur son rapport sur l’orientation active, intitulé « Renforcer l’orientation active – Pour une transition réussie du lycée vers l’enseignement supérieur ». Deux grandes propositions émergent du document.

Tout d’abord, les élèves de terminale devraient pouvoir demander conseil aux universités qu’ils souhaitent intégrer en octobre/novembre, c’est-à-dire avant la saisie de leurs vœux. Après la réception de l’avis motivé de l’université, ils pourront ainsi changer de choix. Actuellement, l’avis de l’université est communiqué à l’élève après la saisie de ses vœux, soit entre janvier et mars.

Autre préconisation contenue dans le rapport, l’instauration d’un dispositif en quatre phases : information, dialogue et conseil, préinscription puis accompagnement lors de la première année universitaire. Ce dispositif s’étendrait entre la classe de première et la première année d’enseignement supérieur.

Pour prévenir l’échec à l’université, « les dispositifs de repérage des étudiants en difficulté » devraient être renforcés. Un « portail informatique » permettrait à l’élève, puis à l’étudiant, de gérer ces quatre étapes.

Le ministère de l’Enseignement supérieur a d’ores et déjà jugé ces pistes « intéressantes ».

Sources : AFP, ActuaLitte, les Echos.fr, le Monde.fr

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.