Arnold Schwarzenegger en guerre contre les manuels scolaires

Le gouverneur de la Californie a décidé de faire passer ses lycéens au tout numérique. Cette évolution, jugée par lui inévitable, vise aussi à combler un déficit budgétaire.

« Bang ! Le Terminator a encore frappé », ça vous pose tout de suite un débat sur l’éducation. C’est en ces termes que le journal anglais The Telegraph a commencé à critiquer le gouverneur de la Californie. Ce dernier cherche à abolir les manuels scolaires sous forme papier. Au lieu des classiques textbooks, Arnold Schwarzenegger compte en effet mettre à disposition des élèves de son état des ressources en ligne.

La mesure serait appliquée dès août de l’année prochaine. Pour commencer, les lycéens californiens auraient accès sur Internet à des textes de référence en mathématiques et sciences. Pour les exploiter, des écrans portatifs à l’exemple du Sony Reader seraient utilisés.

Alors comme ça, Schwarzie voudrait le progrès à tout prix ? La raison cachée derrière cette décision : un déficit budgétaire de 24 milliards de dollars pour l’état californien, dont 350 millions consacrés cette année rien qu’aux manuels scolaires. Même avec quelques photocopies par-ci par-là de la part des professeurs, Arnold Schwarzenegger est convaincu que le passage au numérique réduira substantiellement les coûts de l’éducation.

Mais le Telegraph désapprouve, et ne se prive pas de le dire. Pour le journal, les manuels scolaires remplissent encore parfaitement leur rôle et ne sont pas plus « dépassés » que « les matchs de cricket de cinq jours » (hum…), « The Archers » (un soap opera diffusé sur la radio BBC4 depuis 1950 et fort de plus de 15 000 épisodes !) ou encore… « la monarchie », Royaume-Uni oblige !

Bien au contraire, les rédacteurs se demandent ce que vont faire les élèves quand ils ne pourront plus dessiner « une moustache à Monsieur du Pont » dans leur manuels scolaires de français en période d’ennui… ou si les professeurs pourront vivre sans le plaisir d’asséner un grand coup de manuel sur le bureau d’un adolescent en perte d’attention. Et puis, un appareil électronique aussi pointu aggraverait le risque de débordement. Si la page Facebook du voisin n’est plus qu’à un effleurement de touche, les élèves resteront-ils concentrés sur leur cours de science ?

Mais le principal reproche adressé à Schwarzenegger est de prophétiser, comme tant d’autres avant lui, la fin du livre tel qu’on le connaît. L’article conclut en rappelant que « la technologie marche mieux dans certains contextes », et qu’Arnold « devrait faire travailler ses neurones plutôt que ses muscles : les livres seront encore là bien après que ses politiques – et ses films – seront oubliés » !

Partagez l'article

1 commentaire sur "Arnold Schwarzenegger en guerre contre les manuels scolaires"

  1. JCR  4 juillet 2009 à 23 h 18 min

    Bonsoir ,
    Dur dur dans un Etat presque en faillite … Signaler un abus

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.