Les mathématiciens auront-ils été entendus ? Il semble bien que oui.
La polémique qu’ont suscitée les nouveaux programmes de maths de seconde, et particulièrement l’absence de la géométrie dans le projet initialement présenté, devrait être désamorcée. Jean-Louis Nembrini, directeur général de l’enseignement scolaire, affirme en effet dans « La Lettre de l’Education » cette semaine avoir compris et intégré les revendications des professeurs de mathématiques. Il garantit que la géométrie dans l’espace, les transformations du plan et les vecteurs seront bien présents dans les nouveaux programmes. De même l’algorithmique : ce ne sera pas un chapitre à part entière dans le programme, comme initialement prévu, mais cette notion sera intégrée, à la demande des mathématiciens, dans les trois chapitres du programme : fractions, géométrie, statistiques et probabilités.

Jean-Louis Nembrini assure également dans son interview qu’il n’y a pas lieu d’avoir des craintes quant à la réforme du lycée, qui interviendra en 2010. Elle ne devrait pas avoir un fort impact sur les programmes de mathématiques de 1ère et de terminale, qui a leur tour vont être remaniés : « ils feront l’objet d’ajustements, mais tout à fait à leur marge et sans aucune urgence ».

Si les professeurs de mathématiques reconnaissent avoir été entendus lors d’une consultation qui ne fut pas « une consultation alibi », la réforme du lycée qui se profile à l’horizon 2010 reste au c