Le métier de COP… à distance ?

Depuis le mois de mars, l’académie d’Amiens expérimente un nouveau service d’aide à l’orientation1 assuré, en ligne, par des experts de l’ONISEP et des conseillers d’orientation-psychologues (COP) volontaires. La généralisation en cours2 de cette plateforme téléphonique aura-t-elle, à terme, une influence sur le métier de COP ?

Du lundi au vendredi, de 8 heures à 20 heures, les jeunes Picards et leurs familles ont la possibilité d’avoir un COP au bout du fil3 pour une réponse personnalisée à leurs problèmes d’orientation. Complété par un service internet proposant une foire aux questions, un chat et un courriel, cet accueil téléphonique peut, le cas échéant, déboucher sur un rendez-vous dans un CIO… Mais pourra-t-il, un jour, s’y substituer ?

« Partie de ping-pong »

« Pour orienter, il ne suffit pas d’informer », explique Danielle Pourtier, directrice du CIO Médiacom et présidente de l’association des conseillers d’orientation-psychologues de France (ACOP-France). « Bien sûr, on le sait bien, les élèves qui ont accès à l’information sont ceux qui ont le plus de chances de réussir. Mais garantir cet accès ne définit pas notre métier. Au-delà de sa mission de renseignement et de conseil, le COP doit assurer un accompagnement », insiste-t-elle. « Ce qui demande à la fois une excellente connaissance du système éducatif, des cursus et des formations, de l’évolution des diplômes et de celle des métiers… mais aussi de la psychologie adolescente ! Aider un jeune à tirer le meilleur de lui-même sous-entend savoir l’épauler dans le deuil de certains de ses rêves. Bien souvent, le COP est là pour lui permettre de réinvestir ses apprentissages, lui dire, concrètement en quoi l’école lui sera utile pour accéder à tel ou tel métier. Écouter le jeune, créer une dynamique d’échange, soulever des pistes, construire des solutions… l’entretien entre un COP et un élève est une partie de ping-pong qui ne s’improvise pas ! »

Corporation en déficit

Ainsi, pour Danielle Pourtier, la corporation des COP n’est pas, a priori, menacée par ce nouveau type de services à distance. « Seuls des gens du métier sont à même d’apporter des réponses individualisées en phase avec les changements actuels du système éducatif et, pour donner un exemple précis, avec ceux de l’enseignement professionnel. Et je vois mal ce mode de renseignement en ligne remplacer totalement les rencontres », rassure la conseillère.

« Ce n’est un secret pour personne », poursuit-elle, « les jeunes sont très inquiets concernant leur avenir professionnel. Leurs parents, mais aussi leurs grands-parents que l’on voit de plus en plus souvent dans les CIO, le sont également. Ainsi, on attend beaucoup des COP dont, paradoxalement, le corps ne cesse de s’amoindrir année après année. Il faut être partout où l’on nous attend et notamment dans les établissements où l’on nous demande de faire partie de groupes de travail contre la violence, l’absentéisme, ou l’échec scolaire. »

Rassurer, « donner la pêche », guider vers la voie la plus adaptée tout en jonglant avec les différentes injonctions administratives, académiques et ministérielles…La tâche du COP est souvent complexe, son efficacité parfois remise en cause. Mais à cela, Danielle Pourtier a une explication : « on confond régulièrement orientation et affectation et, généralement, on ne se souvient pas du conseiller à l’origine d’une orientation réussie ».

                                Marie-Laure Maisonneuve

(1) A voir sur le site internet 
(2) Prochaines concernées : les académies de Bordeaux et de Limoges
(3) Numéro Azur : 0810 012 025 begin_of_the_skype_highlighting              0810 012 025      end_of_the_skype_highlighting 

Partagez l'article

Google

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.