Statut des enseignants-chercheurs : le décret validé

La nouvelle version du projet de décret modifiant le statut des enseignants-chercheurs a été validée hier par le Conseil d'Etat.

Le Conseil d’Etat a validé hier soir la seconde version du projet de décret réformant le statut des 57.000 enseignants-chercheurs français. La première version du texte avait été l’un des éléments déclencheurs de la fronde dans les universités. Deux autres décrets ont été validés simultanément par le Conseil d’Etat. Ils portent sur les règles de classement des personnes nommées dans les corps d’enseignants-chercheurs et sur le Conseil national des universités.

Pour dénoncer un «passage en force», les opposants au décret avaient organisé une «ronde des obstinés» qui a réuni entre 100 et 200 chercheurs hier, place du Palais-Royal, à Paris, devant le Conseil d’Etat. Dans un communiqué, le Fnesup-FSU, premier syndicat dans l’enseignement supérieur, estime que le projet, «loin de protéger les enseignants-chercheurs et de préserver les libertés scientifiques et pédagogiques (…) les exposerait plus encore aux pressions locales et à la concurrence avec leurs propres collègues».

Interrogé ce matin sur France Inter, le Premier Ministre juge à l’inverse le nouveau texte «parfaitement conforme aux attentes de la communauté universitaire». Pour François Fillon, qui en avait demandé la réécriture en janvier, le décret validé le Conseil d’Etat «préserve totalement la liberté des enseignants-chercheurs» concernant leurs cours et leurs activités de recherche. Dans la foulée de cette validation, le projet de décret a été présenté ce matin en Conseil des ministres.

Sources : AFP, France 2, EducPros.fr, ActuaLitté.com, France Inter, nouvelObs.com, la Croix, Libération, les Echos, AEF, Libération, le Monde

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.