Les enseignants qui s’installent ou déménagent pour raisons professionnelles pourront bénéficier d’un prêt à taux zéro, sans avoir à transférer leurs comptes dans l’établissement prêteur, s’ils n’en sont pas clients. La mesure, annoncée par le Parisien/Aujourd’hui en France dans son édition du jour, prendra effet à compter de la rentrée prochaine.

Selon le quotidien, les services du ministère de l’Education viennent de rédiger un appel d’offres européen, à paraître en début de semaine prochaine. Il doit permettre de choisir une banque avant l’été, pour offrir cette possibilité d’emprunt sans intérêt aux 50.000 professeurs susceptibles de bénéficier de la mesure.

Ce prêt sera accessible quel que soit l’âge du demandeur à la suite d’une mutation. Il pourra être contracté sur une durée allant jusqu’à dix ans et ne pourra financer que l’acquisition d’une résidence principale. Les enseignants locataires qui veulent acheter un premier logement pourront emprunter jusqu’à 30.000 euros. Ceux qui sont déjà propriétaires ne pourront prétendre qu’à 15 000 euros.

Dans tous les cas, c’est le ministère qui prendra les intérêts à sa charge. La demande devra être formulée dans l’année qui suit l’affectation ou la mutation. Pour les couples d’enseignants, mariés ou non, l’aide est cumulative et chacun des conjoints pourra bénéficier d’un prêt.

Sources : le Parisien, AFP, Le Monde, ActuaLitté.com, France Info, AEF, MediaPart