Etablissements scolaires : un plan anti-bandes

Nicolas Sarkozy a dévoilé hier une série de mesures visant à protéger les établissements scolaires contre le phénomène des bandes violentes.

Nicolas Sarkozy a annoncé hier un arsenal de seize mesures destinées à lutter contre la violence dans les écoles et combattre le phénomène des bandes violentes, dont les membres s’exposeront à une peine de trois ans de prison.

Pour l’occasion, le chef de l’Etat, entouré des ministres de l’Intérieur, de la Justice et de l’Education, s’était rendu au lycée Jean-Baptiste Clément de Gagny, en Seine-Saint-Denis. Le 10 mars dernier, professeurs et élèves de cet établissement s’étaient retrouvés face à une vingtaine d’agresseurs encagoulés et armés de barres de fer, de bâtons et de couteaux. Douze personnes avaient été légèrement blessées.

Parmi les mesures annoncées, un fichier des violences urbaines sera créé, et les 100 à 200 écoles, collèges et lycées, les plus touchés devront être identifiés sous 10 jours. 75 systèmes municipaux de vidéo protection et surveillance auront en charge la surveillance de 400 établissements scolaires. Le président de la République souhaite par ailleurs transformer en délit l’intrusion dans un établissement scolaire, un acte qui jusqu’ici ne relève que d’une contravention. Enfin, le filtrage et le contrôle aux entrées des établissements seront renforcés.

Selon la ministre de l’Intérieur, 222 bandes ont été recensées en France. Elles comptent quelque 2500 membres permanents, et autant d’« occasionnels ». De nombreux sociologues jugent cependant ces chiffres peu fiables, en l’absence d’outil de comptage. Ils estiment ces statistiques très largement en deçà de la réalité.

Sources : AFP, nouvelObs.com, les Echos, le Figaro, le Monde, Europe 1, l’Express.fr, laDépêche.fr, France Soir, Métro, M6.fr, leJDD.fr, RTL, Libération

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.