Universités : polémique autour des grévistes

Valérie Pécresse a écrit aux présidents d'université pour leur rappeler les obligations qui incombent aux grévistes.

Valérie Pécresse vient d’envoyer un courrier aux présidents des 85 universités françaises, pour leur rappeler les « modalités du droit de grève dans les établissements d’enseignement supérieur ». La ministre souligne que les enseignants en grève doivent se déclarer individuellement, afin que puissent être opérées les retenues de salaire.

Alors que, selon le syndicat Snesup, « plus de la moitié des 57 000 enseignants-chercheurs sont en grève », les remontées au ministère font état de 150 à 300 grévistes comptabilisés, selon les jours. Or, rappelle le ministère, « le droit de grève doit être concilié avec le principe selon lequel la rémunération représente la contrepartie du service fait. »

Les salariés grévistes de la fonction publique sont donc soumis à un prélèvement de 1/30 du salaire par jour de grève. Mais certains présidents d’université estiment que l’emploi du temps des enseignants-chercheurs, complexe et fluctuant, ne permet pas d’exercer un réel contrôle.

Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, première fédération syndicale dans la fonction publique, dénonce pour sa part « une petite opération politique tendant à discréditer les personnels en grève ». La mobilisation du monde de l’enseignement et de la recherche est en effet entrée dans sa septième semaine.

Elle devrait se poursuivre avec comme prochaine étape importante la participation à la journée d’action interprofessionnelle du 19 mars. Le nouveau décret sur le statut des enseignants-chercheurs passera en comité consultatif de l’enseignement supérieur le 23 mars.

Sources : AFP, AEF, France Soir, le Figaro, le Monde

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.