Enseignement supérieur : un premier pas

Valérie Pécresse a reçu les acteurs du monde universitaire pour rediscuter des réformes en cours

Tout au long de la journée, Valérie Pécresse a reçu les présidents des universités, puis les syndicats pour rediscuter de la réforme du statut des 57.000 enseignants-chercheurs. Ces rencontres s’inscrivaient dans le cadre de la médiation menée depuis le 11 février par Claire Bazy-Malaurie pour désamorcer le conflit qui agite les 85 universités françaises.

Toutefois, comme il l’avait annoncé, le Snesup, principal syndicat de l’enseignement supérieur, a boycotté la rencontre et les différents collectifs également engagés dans le conflit (Sauvons la recherche, Sauvons l’université…) n’y étaient pas conviés.

Dans un communiqué, la Conférence des présidents précise que cette rencontre sera suivie d’autres réunions visant à « poursuivre l’avancée vers le cadrage du texte réécrit ». La CPU estime également que « d’autres dossiers devront aussi recevoir des réponses rapides ».

En attendant, collectifs et syndicats ne désarment pas. S’ils prennent acte d’une première évolution, ils estiment que le gouvernement reste « loin des demandes». Certaines organisations veulent en effet que soit abordé en bloc l’ensemble des revendications (formation des enseignants, gel total des suppressions de postes dans le supérieur…) et que les négociations soient menées dans un cadre interministériel.

Les journées de manifestations programmées les 5 et 10 mars prochains sont donc maintenues. En outre, sept fédérations de l’Education appellent à la grève le 19 mars, à l’occasion de la prochaine journée d’action interprofessionnelle.

Sources : AFP, France-Info, nouvelObs.com, la Tribune, Reuters, Europe1.fr, le Monde, leParisien.fr, lePoint.fr, 20 minutes.fr, les Echos, le Figaro, Libération, l’Express.fr, la Croix, ActuaLitté.com, le Progrès, France-Soir, EducPros.fr, AEF

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.