Mastérisation de la formation des enseignants

Même si les maquettes de masters s’adressant aux étudiants souhaitant devenir enseignants (et ils sont bien plus nombreux que ceux qui veulent accéder à un doctorat et se destiner à la recherche) se sont élaborées en suivant un calendrier serré, elles se sont construites en équipes associant universitaires des universités intégrant les IUFM, universitaires des IUFM et autres catégories d’enseignants intervenant dans ces deux organisations de l’enseignement supérieur.



Plus particulièrement, des masters destinés aux étudiants souhaitant devenir professeurs des écoles ont été élaborés ; même si ces derniers sont perfectibles, ils ont le mérite d’exister. Dans l’hypothèse ou un moratoire d’un an repousserait le dépôt de ces maquettes, examinons ce qui se

passerait pour la prochaine année universitaire : - seuls les masters

des universités (ayant ou non intégré un IUFM !) déjà existants seraient en place



- le recrutement des enseignants, lui ne peut être différé



- en conséquence, les étudiants seraient contraints de s’inscrire

dans des masters non « spécialisés » pour la formation des enseignants et pour la préparation des concours de recrutement des enseignants ; cela est particulièrement vrai pour ceux qui se destinent au métier de professeur des écoles (ils se replieraient sur la discipline de la licence qu’ils ont obtenue et en aucun cas, ils ne pourraient se préparer à la polyvalence qui constitue l’épine dorsale de leur futur métier).



Il apparaît donc préférable de déposer les maquettes (qui, rappelons-le sont dores et déjà élaborées), de proposer aux candidats à la fonction d’enseignant, un choix entre des masters disciplinaires les conduisant presque exclusivement vers la recherche, et des masters plus professionnalisant leur permettant de mener de front formation à la recherche et formation au métier d’enseignant.



Même si les maquettes de masters s’adressant aux étudiants souhaitant devenir enseignants (et ils sont bien plus nombreux que ceux qui veulent accéder à un doctorat et se destiner à la recherche) se sont élaborées en suivant un calendrier serré, elles se sont construites en équipes associant universitaires des universités intégrant les IUFM, universitaires des IUFM et autres catégories d’enseignants intervenant dans ces deux organisations de l’enseignement supérieur.
Plus particulièrement, des masters destinés aux étudiants souhaitant devenir professeurs des écoles ont été élaborés ; même si ces derniers sont perfectibles, ils ont le mérite d’exister. Dans l’hypothèse où un moratoire d’un an repousserait le dépôt de ces maquettes, examinons ce qui se passerait pour la prochaine année universitaire :
– seuls les masters des universités (ayant ou non intégré un IUFM !) déjà existants seraient en place – le recrutement des enseignants, lui ne peut être différé – en conséquence, les étudiants seraient contraints de s’inscrire dans des masters non « spécialisés » pour la formation des enseignants et pour la préparation des concours de recrutement des enseignants ; cela est particulièrement vrai pour ceux qui se destinent au métier de professeur des écoles (ils se replieraient sur la discipline de la licence qu’ils ont obtenue et en aucun cas, ils ne pourraient se préparer à la polyvalence qui constitue l’épine dorsale de leur futur métier). Il apparaît donc préférable de déposer les maquettes (qui, rappelons-le sont dores et déjà élaborées), de proposer aux candidats à la fonction d’enseignant, un choix entre des masters disciplinaires les conduisant presque exclusivement vers la recherche, et des masters plus professionnalisant leur permettant de mener de front formation à la recherche et formation au métier d’enseignant.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.