Pour 2009, l’agrégation de russe, aussi bien externe qu’interne, passe à la trappe. Les russisants en prennent ombrage et demandent instamment au ministre de l’Education nationale de rétablir le concours pour 2010. Une pétition demandant le rétablissement de l’agrégation de russe est donc en ligne sur le site de l’association.

Les russisants redoutent que la suppression de cette année ne soit en fait les prémices de la suppression pure et simple de l’agrégation de russe.

Cela aura-t-il à long terme des répercussions sur la présence de cette langue vivante dans les établissements scolaires et la difficulté pour les élèves qui le souhaitent de suivre cette option ? On est en droit de se poser la question…