L’UMP propose des modifications du décret sur les enseignants-chercheurs

Les députés UMP recommandent une « évaluation nationale et par discipline » des universitaires

Une commission composée de députés UMP a remis mercredi des propositions de modification du projet de décret sur le statut des enseignants-chercheurs à la médiatrice Claire Bazy-Malaurie. Si le texte reste le même dans les grandes lignes, les points de tension ont été revus. En particulier, il est préconisé la mise en place d’une évaluation « au plan national et dans le cadre de chaque discipline ». Autre piste, l’abandon de l’article 41 qui confiait l’évaluation aux conseils scientifiques des universités entre 2009 et 2012.

Il y a une semaine, Jean-François Copé a chargé Claude Goasguen, Daniel Fasquelle et Benoist Apparu, rapporteur de la loi sur l’autonomie des universités, de travailler sur la réforme du statut des enseignants-chercheurs. Pour Daniel Fasquelle, qui est par ailleurs doyen de la Faculté de droit de l’université du Littoral, « il est temps de retourner vers une philosophie de confiance avec le monde universitaire ».

Ce document a été remis à Claire Bazy-Malaurie, chargée par Nicolas Sarkozy de trouver une issue à la crise.

En attendant, jeudi 19 février sera le théâtre d’une nouvelle journée de mobilisation au niveau national afin de réclamer le retrait de la réforme du statut des enseignants-chercheurs et de celle de la formation des enseignants ainsi que l’annulation des suppressions de postes dans le supérieur et le refus du démantèlement des grands organismes de recherche.

Sources : Actualitte.com, lexpress.fr

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.