Troisième semaine de grève dans les universités. Lundi matin, le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (CNESER) a adopté une motion contre les réformes du gouvernement. La poursuite de la grève a été votée dans 55 des 85 universités d’après l’Union nationale des étudiants de France alors que le ministère de l’Enseignement supérieur dénombre une quinzaine d’universités « partiellement perturbées ».

Aujourd’hui, les syndicats d’enseignants et l’Unef ont prévu une journée « d’actions diversifiées » dans toute la France. De nouvelles assemblées générales et des distributions de tracts dans les lieux publics sont organisées : opération massive d’information dans les gares, écoles, centres commerciaux, hôpitaux et dans les amphis de certaines facs, notamment à Aix et Evry.

Les enseignants vont aussi multiplier les mobilisations éclairs telles que des cours et des lectures publiques. En guise d’avant goût, et surtout en réponse à Nicolas Sarkozy, lundi au Panthéon étudiants et professeurs étaient réunis pour un marathon-lecture de la Princesse de Clèves.

A noter, une manifestation à Paris et en province est prévue ce jeudi 19, départ à 15 heures place d’Italie pour la capitale. La coordination nationale des universités qui se réunira à Nanterre le 20 février pourrait décider d’une manifestation nationale à la fin du mois ou début mars.

Sources : Libération.fr, France 2, AP, Sauvonsluniversite.com