Formation des enseignants : l’autre pomme de discorde

Même si la grogne des enseignants-chercheurs occupe le devant de la scène, l'opposition à la masterisation de la formation des enseignants ne faiblit pas.

Occultée par le mouvement des enseignants-chercheurs contre la réforme de leur statut, l’opposition au projet de masterisation de la formation des enseignants et à la réforme de leur recrutement ne faiblit pas. Dernier épisode en date, la Conférence des présidents d’université (CPU) a demandé « solennellement à Xavier Darcos » de repousser d’un an, à 2011 contre 2010 comme initialement prévu, la mise en place des nouveaux concours.

Les Instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) sont également partie prenante de la mobilisation, avec des blocages, des grèves reconductibles ou des actions de « désobéissance pédagogique ». Ainsi, selon la Coordination nationale de la formation des enseignants, qui représente « une grande partie » des IUFM, au moins 18 des 31 instituts sont mobilisés.

La réforme prévoit de recruter les enseignants à bac+5 (master 2) et d’intégrer les IUFM dans les universités. L’année de stage en alternance, rémunérée devant classe, jusqu’alors organisée en 2ème année d’IUFM, sera par ailleurs remplacée par des stages d’observation en master, un stage en responsabilité en master 2 (de 108 heures maximum), et un « tutorat » de trois heures par semaine la première année d’exercice de l’enseignant.

Xavier Darcos, pour sa part, ne voit « aucune raison aujourd’hui objectivement de repousser » la réforme. Quant à Valérie Pécresse, elle estime qu’un report ne serait « absolument pas dans l’intérêt des étudiants ».

Sources : AFP, le Figaro, ActuaLitté.com, 20minutes.fr, RMC.fr, Libération, le Monde, EducPros.fr, Rue 89

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.