Université : le mouvement se poursuit

En grève depuis le début de la semaine, les enseignants-chercheurs manifestent aujourd’hui jeudi.

Aujourd’hui, à Paris et dans toute la France, les enseignants-chercheurs manifestent contre le projet de réforme de leur statut. Sont ainsi prévus des assemblées générales et des cortèges non seulement à Paris, mais également, par exemple, à Lille, Lyon, Toulouse, Montpellier, Nantes, Le Mans, Dijon ou encore Strasbourg. Valérie Pécresse sera d’ailleurs dans la capitale alsacienne aujourd’hui.

En tout, 22 manifestations auront lieu dans toute la France. A Paris, le défilé débutera à 14h30 de Jussieu et se dirigera vers le ministère.

La coordination nationale des universités a annoncé, dans un communiqué, que la mobilisation a battu son plein mercredi, avec la tenue d’assemblées générales à Marseille, Clermont-Ferrand, Nancy, Nantes, Paris-IV ou encore Paris XII. Et des facultés qui ne sont pas, par tradition, portées à la contestation, se sont jointes au mouvement, tels Lyon III ou l’Institut d’études politiques d’Aix, dont c’est la première grève depuis la création, en 1956.

De son côté, le ministère de l’Enseignement supérieur n’a déploré que des « perturbations limitées » : de l’ordre de « 70 enseignants-chercheurs déclarés grévistes » et une « dizaine d’universités concernées par la rétention des notes ». Parmi ces universités, on note la présence de l’UFR de droit de Toulouse I, l’UFR de lettres à Orléans, ou littérature à Paris-III. 

A l’aube du 4ème jour de grève, les enseignants-chercheurs ont reçu le soutien des députés socialistes et d’une partie des étudiants. Toutefois, Valérie Pécresse semble décidée à « ne rien lâcher ».

Une autre manifestation nationale est prévue mardi prochain, 10 février, à laquelle l’Unef a appelé les étudiants à participer.

Sources : France info, LCI, France 24, le Monde.fr, Libération,

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.