Grève : les prévisions pour demain

La journée nationale d'action contre la politique du gouvernement devrait être massivement suivie dans l'Education

Les enseignants seront sans doute en première ligne, demain, à l’occasion de la journée interprofessionnelle d’action contre la politique du gouvernement. Ainsi, dans le primaire, le Snuipp, le principal syndicat d’instituteurs, table sur une moyenne de deux tiers de grévistes.

Dans le secondaire et le supérieur, les prévisions sont plus difficiles à réaliser, dans la mesure où les enseignants grévistes ne sont pas obligés de se déclarer 48 heures à l’avance. Mais le mouvement devrait également mobiliser dans les lycées et les universités. Les sujets de protestation n’ont pas changé : 13.500 suppressions de postes à la rentrée prochaine dans l’Education nationale, réformes du primaire, du lycée – même si elle a été repoussée, du recrutement et de la formation des professeurs, loi LRU, modification du statut des enseignants-chercheurs…

La mise en place du Service minimum d’accueil, obligatoire depuis la rentrée dernière dans les écoles où le taux de grévistes dépasse 25%, risque d’être encore compliquée par le taux de grévistes attendu chez les agents municipaux. Le SMA devrait être assuré dans des villes comme Amiens, Nantes, Dijon ou Besançon (PS), ou Marseille, Toulon, Nice ou Colmar (UMP), mais d’autres municipalités ont d’ores et déjà fait part de leurs difficultés.

C’est, par exemple, le cas de Bordeaux, Lille, Rennes ou Strasbourg, dont le service Education a prévenu que la demande des familles pourrait être supérieure à la capacité d’accueil. Enfin, des villes comme Metz, le Mans, Belfort et surtout Paris comptent se soustraire purement et simplement à l’obligation.

Sources : AFP, le Parisien, les Dernières Nouvelles d’Alsace, les Echos.fr, le Figaro, TF1.fr, 20minutes.fr, nouvelObs.com, Ouest-France, la Croix, Métro, laDépêche.fr, la Nouvelle République du Centre Ouest, France Info

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.