Le Théâtre permanent, comme son nom l’indique, repose sur un principe simple : jouer tous les jours, répéter tous les jours, sur un même thème. Sous la houlette de Gwénaël Morin, une troupe fixe de cinq acteurs va jouer en permanence durant l’année 2009, autour de la même thématique, « le théâtre de la responsabilité ». Pour le metteur en scène, rien ne l’incarne mieux que les grands personnages du théâtre, qui ont donné leur nom à des pièces célèbres.

Au programme cette année :

Lorenzaccio d’après Lorenzaccio de Musset

Tartuffe d’après Tartuffe de Molière

Hamlet d’après Hamlet de Shakespeare

Bérénice d’après Bérénice de Racine

Antigone d’après Antigone de Sophocle

Woyzeck d’après Woyzeck de Buchner

Courez-y ! Ces spectacles sont gratuits, l’objectif étant, comme le dit Gwénaël Morin de « déplacer avec le Théâtre permanent l’acte symbolique de louer une place de spectacle à l’acte symbolique de se constituer spectateur »…