Le ministère de l’Education envisage d’introduire une initiation à l’économie dans le tronc commun des programmes de la nouvelle seconde, qui sera mise en place à la prochaine rentrée.

Dans la première version de la réforme, présentée par Xavier Darcos le 21 octobre dernier, les Sciences économiques et sociales devaient être en concurrence avec 15 autres modules optionnels « d’ exploration ». Le ministère précise toutefois qu’il réfléchit sur une introduction de l’« économie » et non des SES.

Il avance trois motifs pour expliquer ce possible revirement. D’abord, l’économie permet de mieux comprendre la crise économique et financière, qui s’est imposée dans le paysage français et mondial depuis l’automne. Ensuite, les lycéens raffolent de cette discipline. Ils l’ont, en particulier, rappelé lors de la rencontre entre le ministre et 600 élèves, à Palaiseau, le 15 novembre, pour débattre de la réforme. Enfin, un sondage de la TNS Sofrès pour le Conseil pour la diffusion de la culture économique indiquait récemment que 85% des Français seraient favorables à la « généralisation d’une initiation à l’économie pour tous les élèves du secondaire ».

La version définitive de la nouvelle seconde doit être dévoilée d’ici deux semaines. Cette annonce est intervenue à la veille de la journée de mobilisation organisée aujourd’hui par l’Apses, l’Association des professeurs de sciences économiques et sociales.

Sources : AFP, le Parisien, le Figaro, la Tribune