Comment travaillent les chercheurs dans leur laboratoire ? Quelles sont les méthodes de la recherche fondamentale ? Le documentaire  »Cherche toujours » de Mathias Thery et Etienne Chaillou (diffusé dimanche à nous fait entrer, non sans humour, dans le quotidien d’une équipe de quatre jeunes physiciens de Paris VII-CNRS, spécialistes des systèmes dynamiques.

On entre dans une sorte d’atelier d’artistes, jonché de récipients, de bouteilles, de pots, de planches, de livres, de dossiers, de drôles d’appareils et de plantes… C’est là que les physiciens travaillent ! Mais sur quoi au fait ? Le chant des dunes et la forme des feuilles d’arbres… Certes, cela peut paraître bizarre, et l’on peut juger ces chercheurs quelque peu « extravagants ». Mais la méthode est bonne et le résultat est quand même l’obtention d’une médaille d’argent au CNRS !

Le documentaire montre bien que la recherche fondamentale part d’observations simples. Des feuilles d’arbres ou du sable des dunes du désert… Ensuite, pour arriver à comprendre ce que l’on pressent à partir ça, là, il faut sacrément réfléchir, il faut ne pas se décourager, refaire plusieurs fois une expérience avant d’obtenir un résultat, et accepter qu’en cours de route, la recherche se réoriente finalement vers une toute autre direction que celle à laquelle on avait pensé… On y voit parfois les chercheurs découragés par le caractère répétitif de certaines de leurs taches, mais aussi remplis de joie lorsqu’ils expliquent la forme des feuilles ou partent dans le désert écouter le chant des dunes.

Ce beau documentaire présente la recherche en physique sous un aspect méconnu : celui d’une discipline bien sûr très exigeante mais en même temps ludique. La discipline de savants passionnés, chercheurs-artistes en quelque sorte.