Professeur de mathématiques durant 12 ans, Stéphane Klein a voulu rendre accessible à tous ses élèves sa discipline, en partant du quotidien. Son énergie naturelle l’a ensuite conduit à devenir chef d’établissement pour pouvoir « contribuer à la modification du système éducatif ». Il avoue néanmoins souffrir parfois de l’image négative de l’Education nationale auprès du public.

Amis lecteurs, avez-vous déjà été confrontés à une telle image ? Réagissez !