Enseigner dans un LP rural est une chance : c’est ce que pense Jacques Daix, professeur de de génie civil, construction, économie. Ce qu’il aime par-dessus tout, c’est de permettre à ses élèves d’entrer, avec une formation solide, dans la vie professionnelle. Mais Jacques Daix ne nie pas qu’il est parfois difficile de mener à bien sa mission : il est délicat de travailler avec des élèves qui ont souvent perdu l’estime d’eux-mêmes. A l’enseignant de leur prouver qu’ils ont entièrement tort. Et que la voie professionnelle est aussi « noble » que les autres. C’est le challenge que relève Jacques Daix au quotidien.