Langue française : favoriser son développement

Les pays de la Francophonie, réunis le week-end dernier à Québec, veulent favoriser l'enseignement du français dans le monde.

Pour la première fois, le sommet de la francophonie, qui s’est tenu à Québec le week-end dernier, a consacré un débat à part entière à la langue française. Objectif avoué : donner un coup de fouet au français, tant au niveau de son utilisation dans les organisations internationales que de son enseignement.

Dans ce sens, plusieurs projets pilotes ont été élaborés pour « enseigner le et en français ». Ils concernent notamment la formation à distance de maîtres du primaire pour l’Afrique, qui représente un bassin potentiel de 500 à 600 millions d’élèves. Mais la Francophonie mise désormais surtout sur le plurilinguisme, tenant pour acquis que la bataille contre l’anglais, parlé par 2 milliards de personnes, est perdue d’avance à l’échelle internationale.

De nouveaux centres de lecture parrainés par l’OIF – sortes de bibliothèques francophones – doivent également voir le jour. Il en existe déjà 230, répartis dans 18 pays d’Afrique, des Caraïbes, de l’océan Indien et du Proche-Orient.

L’Organisation internationale de la francophonie regroupe 55 états membres, dont une vingtaine où le français n’a pas le statut de langue officielle, et 13 états observateurs. Elle représente environ 200 millions de personnes sur les cinq continents. En perte de vitesse, le français n’est plus que la neuvième langue parlée dans le monde, derrière le chinois, l’anglais, l’indi, l’espagnol, le russe, l’arabe, le bengali et le portugais. La France a dépensé 410 millions d’euros en 2008 pour son enseignement dans le monde.

Sources : AFP, France 24, RFI, la Presse canadienne, le Devoir, Métro

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.