Afin de permettre à ces jeunes chercheurs (toutes nationalités confondues) de se concentrer sur la recherche exclusivement, l’Imperial College London souhaite les dégager de toute charge d’enseignement durant trois ans. Ils bénéficieront aussi pendant cette période d’un salaire important, autour de 40 000 euros annuels. Ce salaire sera accompagné d’un supplément de 12 500 euros annuels. (Source AEF)

Enfin, chaque jeune chercheur sera suivi durant les trois années par un « mentor », c’est-à-dire un chercheur chevronné de l’Imperial College.

Le jeune chercheur hyper-doué pourra donc mener son travail en toute sérénité, et accéder plus simplement à un poste de professeur.

Une idée à suivre pour aider les plus méritants ?