Passe ton bac… plus tard !

Structure unique au sein de la DASCO1, le Lycée Municipal d’Adultes (LMA) de la Ville de Paris permet aux non-bacheliers âgés de plus de dix-huit ans de reprendre une scolarité secondaire inachevée et de préparer – en cours du soir – le précieux sésame. Motivation et assiduité exigées.

Ce ne sont plus vraiment des élèves. Ce ne sont pas davantage des étudiants. Les adultes2 répartis dans les huit classes3 du lycée parisien de la rue d’Alésia4 sont des auditeurs. « Auditeurs oui, auditeurs libres non », précise Françoise Noël-Jothy, proviseur du LMA depuis septembre 2007. « Toute personne qui intègre le dispositif doit s’engager à assister aux cours de manière régulière5 ». Car le défi pour les enseignants comme pour les candidats au baccalauréat de cet établissement n’est pas des moindres : faire aussi bien qu’en lycée standard, mais en moins de temps6. Ainsi la responsable n’a-t-elle qu’une devise à l’attention de ses protégés qu’elle connaît par leur prénom : « si vous venez, vous réussirez, mais attention la réciproque est vraie ».

Réinvestir son parcours scolaire

« Il y a ceux qui ont un projet d’études supérieures précis : faire de la biochimie pour rentrer dans la police scientifique, intégrer une école de design pour devenir architecte d’intérieur (…), ceux qui ont besoin du baccalauréat pour progresser professionnellement : accéder à une formation interne, évoluer dans l’entreprise (…) et ceux qui veulent simplement LE diplôme : par fierté personnelle ou par désir de reconnaissance nationale… Comme ces deux sexagénaires actuellement inscrits en Terminale L ».

Au-delà de leur réussite aux tests d’admission7, Françoise Noël-Jothy s’assure personnellement8 que les auditeurs du LMA soient des gens « très » motivés. « Il n’est pas facile pour des adultes déjà en activité de se plier aux contraintes du lycée à l’heure où d’autres se détendent en famille. C’est extrêmement courageux, en particulier pour ceux qui ont été en situation de rupture avec l’école. Assiduité, travail à la maison, évaluation continue… C’est pourtant à ce prix-là qu’ils peuvent réinvestir leur parcours scolaire et regagner une confiance en eux perdue, ou démolie par une expérience subie ».

Un autre rapport enseignant / enseigné

En dépit des 20% de défections, « un taux certes en baisse, mais encore trop élevé », enregistrées en cours d’année, le LMA peut se réjouir des 73% de réussite de ses auditeurs à la session 2008 du baccalauréat général. La qualité de l’accompagnement personnalisé dispensé par l’équipe administrative et pédagogique de l’établissement n’y est pas étrangère. Pour la plupart enseignants de l’Education nationale en lycée d’enseignement général, « les 39 professeurs9 qui enseignent au LMA sont recrutés pour leur qualité d’écoute, leur savoir-faire dans l’adaptation des programmes, leur capacité à s’adresser à un public adulte. Ils sont là pour faciliter le travail des auditeurs. Les conduire le plus rapidement à la réussite, sans détour, sans jugement, dans un rapport dénué de toute forme de domination », poursuit Françoise Noël-Jothy qui décrit l’atmosphère de travail au LMA comme « attachante et respectueuse ».

Tutorat, suivi individuel, choix du professeur référent, représentation aux conseils de classe… « Auprès d’un enseignant, du conseiller pédagogique ou de moi-même, les auditeurs peuvent compter sur une écoute quotidienne. Cette année, nous allons organiser nos premiers conseils de progrès auxquels chaque auditeur concerné pourra assister ».

Recrutée par la Ville de Paris pour faire du LMA un site pilote et modéliser le dispositif, madame le proviseur entend mettre en place un suivi des cohortes d’auditeurs après l’obtention du bac. Et d’observer ainsi les effets à long terme d’une considération retrouvée.

Marie-Laure Maisonneuve

(1) Site de la DASCO, Direction des Affaires scolaires
(2) Ils étaient 210 inscrits en 2007/2008. En juillet et septembre 2008, 180 personnes sont venues passer des tests pour entrer au LMA.
(3) 2 classes de 2nde, 3 classes de 1ère, 3 classes de terminale (L, ES et S)
(4) LMA Philippe Leclerc de Hautecloque, 132 rue d’Alésia, 75014 Paris. Tél. : 01.45.41.52.54. 
(5) Tous les soirs de la semaine de 18 heures à 22 heures et le samedi de 8 heures à 13 heures
(6) De 10 à 30% d’heures en moins selon les matières
(7) Les candidats à l’inscription au LMA sont testés sur leurs connaissances sur la base du programme de la classe précédente à celle qu’ils souhaitent intégrer. Ces tests concernent le français, les mathématiques et l’anglais pour les candidats à l’entrée en 2nde, différentes matières (propres à la filière demandée) pour les candidats à l’entrée en 1ère et en Terminale. Pour être admis, ils doivent obtenir au minimum 7/20 dans chacune des matières.


(8) Au cours d’entretiens individuels
(9) Enseignants de l’EN qui exercent par ailleurs en lycée d’enseignement général, en GRETA ou en CFA, doctorants et formateurs pour adultes.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.