Une intersyndicale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (Snesup-FSU, SNCS-FSU, Snasub-FSU, Snep-FSU, Snetap-FSU, SNTRS-CGT, Ferc Sup-CGT, CGT-Inra, Ugict-CGT, SNPTES-Unsa, SGEN-Recherche EPST, SNPREES-FO, SUD-Education, SLR, SLU et l’Unef) appelle les personnels de la Recherche et de l’Enseignement supérieur à participer à la journée de mobilisation du 11 septembre 2008 dénonçant la politique éducative du gouvernement.

Cette intersyndicale dénonce la volonté du gouvernement de supprimer, pour la première fois, « 900 emplois dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche ». Autre sujet de discorde : le chantier ‘carrières’. En effet, selon les organisations, le gouvernement souhaite conclure ce chantier « dans la précipitation, et sans réelles négociations avec les organisations représentatives ». Pour elles, ces décisions entraînent « l’affaiblissement de la Fonction publique ». L’intersyndicale souhaite donc « l’ouverture de véritables négociations avec le gouvernement sur la création de postes de titulaires, et de vrais contrats de travail pour tous les doctorants ».

Source : AEF, Nouvel Obs