Certes, ce n’est pas l’aspect le plus connu du Bauhaus. C’est plutôt pour la peinture, l’architecture et le design que l’on connaît ce mouvement artistique allemand, fondé par Albert Gropius en 1919 à Weimar et disparu en 1933 avec l’avènement du nazisme.

D’où l’immense intérêt de l’exposition que présente actuellement le Musée Matisse (situé à Cateau-Cambrésis dans le Nord) jusqu’au 29 septembre.

58 vitraux sont présentés, soit presque la totalité de ceux réalisés par Josef Albers. lors de sa période au Bauhaus entre 1920 et 1933. L’art du vitrail est ici bien évidemment absolument renouvelé : couleurs flamboyantes et surtout matériaux inattendus sont au rendez-vous, tels ces fonds de bouteille de verre récupérés pour en faire un tableau.

Ils sont fidèles à la doctrine artistique édictée par Albert Gropius en 1919 : un art proche de l’artisanat et loin des formes traditionnelles.

Le résultat est splendide et surprenant, comme ce tableau de verre intitulé Marches, représentant des marches d’escaliers ou encore Fugue, tableau de verre représentant une fugue musicale classique…

A noter, les enseignants intéressés par l’exposition pourront venir au musée avec leurs élèves pour les faire travailler dans les ateliers pédagogiques, en particulier le très bel atelier « Vitraux de papiers tressés », destiné aux 6-12 ans.