Que cachent les mots ?

Dévoiler et décortiquer avec lucidité le sens des mots-objets qui envahissent notre quotidien, telle est la vocation de l'émission Mythographies diffusée cet été sur France Culture.

La série de 25 épisodes (diffusés du lundi au vendredi depuis le 11 juin) proposée actuellement par France Culture est consacrée au sens des mots façonnant notre quotidien. Au départ d’ailleurs façonnés par lui, ses modes, ses états-d’esprit.

Par exemple : GPS, Botox, pastèque sans pépin ou encore mot de passe. Qu’est-ce qui se cache derrière ces mots, sigles, locutions, que nous employons si souvent, sans nous en rendre compte ? Mythographies décrypte leurs significations.

Lee Jin Woo, galerie Maria Lund Paris

Lorsque vous taperez votre mot de passe sur votre ordinateur, de retour (guidé par votre GPS) de rendez-vous avec un client lifté au Botox, c’est sûr, vous ne dégusterez plus votre pastèque sans pépin avec vos réflexes antérieurs…

Partagez l'article

1 commentaire sur "Que cachent les mots ?"

  1. Laurent  12 septembre 2008 à 17 h 12 min

    Bonjour,

    Je me pose des questions sur la "lecture globale". Non pas des textes, mais du monde environnant. Les enfants pratiquent très tôt maintenant la "lecture" du monde environnant; le marketing n’y est pas étranger. Il est assez courant de voir un enfant de maternelle manier un ordinateur, ou une console, ou un lecteur MP3.
    Mais ce sont des objets "non signifiants", ou plutôt des objets à signification déviée : l’ordinateur est devenu "l’ensemble de comportements que je dois adopter pour aller voir les images qui m’intéressent".
    J’ai eu la chance de connaître la fin de la société rurale d’avant la société industrielle : sur les hauts plateaux du Massif Central , ni la révolution agraire ni la révolution industrielle n’ont pu prendre pied, grosso modo avant 68 pour fixer un repère facile.
    Les gamins avait une autre culture, je dirai plus "syllabique"; quand ils donnaient le biberon à l’agneau, il me semble que l’environnement de l’action, ses conditions, ses objets, étaient bien codifiés; porteurs de sens.

    Ceci étant dit, je ne suis ni dans la tête de l’un, ni dans celle de l’autre. Je me dis que la "lexicographie" s’est beaucoup enrichie; potentiellement elle est porteuse d’un élargissement culturel. Mais il me semble que cela se fait au détriment du sens.

    Aurons nous ( ou auront ils ) demain des mots privés de sens ? Il me semble revivre la France des patois : les mots et les sens variaient avec les régions.

    Laurent BarbierSignaler un abus

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.