Le projet de loi sur le service minimum à l’école définitivement adopté

- Le service d'accueil entrera en vigueur dès la rentrée

Le Parlement a définitivement adopté, mercredi 23 juillet 2008, le projet de loi instituant dès la rentrée un droit d’accueil en cas de grève ou d’absence « imprévisible » d’un professeur dans les écoles maternelles et primaires publiques et privées. Interrogé, jeudi 24 juillet, sur RMC, le ministre de l’Education Nationale a confirmé que l’Etat compenserait les engagements financiers des communes à hauteur de 110 euros par groupe de 1 à 15 élèves pour six heures d’accueil. Xavier Darcos a indiqué que ce service minimum serait assuré par des personnes capables de surveiller des enfants. Il a d’ailleurs précisé que les communes les choisiraient dans leurs viviers d’éducateurs ou de fonctionnaires territoriaux.

Par ailleurs, le ministre de l’Education a confirmé la volonté du gouvernement de revaloriser « les fonctions, le métier et le salaire des enseignants ». Il a ainsi annoncé que le système d’heures supplémentaires défiscalisées serait développé l’an prochain. Xavier Darcos a également assuré que le non-renouvellement de 13 500 postes à la rentrée 2009 ne se ferait pas sentir en raison des changements démographiques. Ces suppressions de postes se feront essentiellement dans les effectifs de titulaires remplaçants qui ne sont pas devant les élèves.

Source : RMC, AEF

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.